abordages

Roses d’hiver

Au jour du soleil bas,
Au bref sommet de l’hiver,
Des roses blanches ont fleuri.
Dans un petit jardin, au solstice,
Elles ont décidé de voir le jour et tenter parfum.
Sous les petits crocs du froid.
Croire qu’elle viennent au monde,
Ou croire qu’elles nous accueillent.
Désir précoce, né d’une tiédeur imprévue.
L’harmonie tranquille suinte le silence et le rien,
La quiétude est stérile.
Sont-elles une nouvelle forme de B. Traven ?
La vie et les désirs sont dans le désordre.
Sont-elles fantômes de la Weiße Rose ?
Dans les chaotiques possibles.
Hiver trop chaud, bizarre,
Mais ces roses l’aiment.
Mes espoirs blancs, que beaucoup méconnaissent,
Beauté qui souffle.
C’était quelques jours ago,
Heimat et respire,
Là où j’ai vu le jour.


 
Leo S. Ross
18 janvier 2015

 
 
 
 
 
Partager sur Twitter  |  Partager sur Facebook
 

Afficher les commentairesMasquer les commentaires


 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Poster un commentaire ?



Votre message



Pour créer des paragraphes laissez simplement des lignes vides.

Creative Commons - BY - NC - ND

Tous les textes, images et sons de abordages sont publiés selon les termes de la licence Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification - 3.0 | Initial caps created by briarpress.org, under CC licence.