abordages

Gagner la guerre

n ami me l’avait recommandé, le libraire m’avait dit : Jaworski écrit mieux que bien des auteurs qui ont leurs entrées dans la Collection blanche. Il avait raison. Long récit jeisé des tribulations du spadassin Benvenuto Gesufal, de l’assassinat qui permet à son patron de gagner le pouvoir à… ça ne se raconte pas un livre comme ça. Jaworski a du vocabulaire, de la syntaxe, son verbe est de haute tenue. Il sait tenir une narration, le lecteur est captivé. Et, comble du plaisir, le narrateur parle et jure comme un soudard mal embouché. Issu du peuple, et malgré son ascension dans les jupes du pouvoir, il a conservé sa faconde des ruelles et des quartiers populaires de Ciudalia, insultes et argot compris. (...)

 
 

Premier mai

remier mai 2020 et je suis chez moi. Première fois depuis plus de deux décennies que je ne défile pas dans la rue le 1er mai. Je m’entrave pour juguler la circulation d’une saloperie qui porte bien son nom, une histoire de couronne. Et pourtant, c’est le 1er mai. Alors ne reste que le refuge de la mémoire pour calmer la frustration du confinement. Ah ce printemps ! Que j’aimerais être dans la rue, retrouver des amis, voir des gens debout, courir en riant entre les grains de pluie et, qui sait, c’est arrivé, entre des lacrymogènes. Mais je suis chez moi, avec les miens, mais sans tous les autres. Alors la mémoire. Honorer nos aïeux. 1886, Chicago. Les ouvrières et ouvriers du pays, dans un vaste (...)

 
 

Les pigeons

J’aime les pigeons parisiens. Je les aime et je les admire. Et je filerai une mandale avec plaisir à quiconque soutiendra qu’il les méprise. Ceux qui parlent de rats volants ou se moquent de leur démarche, de leurs pieds, ceux qui voudraient les voir disparaître et les regardent avec peine, allez au diable. Les pigeons parisiens sont beaux. Regardez-les avec attention, et vous verrez. Regardez-les déambuler avec cet air d’avoir tout compris à la ville ; regardez-les se faire la cour et vous prendrez des leçons. Regardez la nonchalance avec laquelle ils s’écartent, doucement, comme si rien ne pouvait leur arriver, quand approche une voiture. Regardez leur courage. Nous qui ne mourrons plus que dans (...)

 
 

El nervio óptico

Mi compañera me insistió varios meses para que leyera “El Nervio óptico”, de María Gainza. Yo estaba terminando de escribir el manuscrito de una novela - “terminar” un manuscrito suele durar meses… - no podía. Y finalmente empecé. Once capítulos, once historias, de hombres, mujeres, pintores y pinturas que forman una visión de la vida y del arte íntimamente enlazados. El arte, ese lugar que nace entre lo “lindo” y lo que te “cautiva” (p. 8). La vida, ese lugar donde “las cosas dan vueltas antes de irse, dejan su rastro de caracol […] y después se hunden en la memoria” (p. 11). Como contarla ? “Uno escribe algo para contar otra cosa” (p. 13), “para tocar el corazón de la realidad, había que deformarla (p. (...)

 
 

Des châteaux qui brûlent

Des châteaux qui brûlent Arno Bertina – livre portant une dédicace à mon intention, offert par un ami commun habitant près du Golfe du Morbihan – lecture débutée en mer entre Saint-Malo et Jersey, terminée en août 2019 à Ischia – Séquestration d’un ministre par les employés d’un abattoir sacrifié, raconté par de multiples voix. Celles du pouvoir et celle des ouvriers. « Il y a des cadavres – qu’on pourrait aller palper, chauds ou froids, mais ce sont que des cadavres, si tu vois c’que j’veux dire, il n’y a pas de guerre. Il y a des cadavres, mais sans guerre, d’accord, sans lutte des classes. C’est les frappes chirurgicales dont ils parlent à la télé, qui ne font pas de morts injustes » (p. 82). Voilà (...)

 
 

Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce

Réflexions sur l’effondrement Corinne Morel Darleux Abandonner une course n’est pas nécessairement renoncer. En guise d’éloquente illustration, l’exemple du navigateur Bernard Moitessier. Sur le point de gagner la première course autour du monde sans escale, en 1968, il fait demi-tour pour continuer à courir les océans. Plus proche de notre quotidien, ce peut être renoncer à la course aux « loisirs [qui] sont devenus divertissement » (p. 21), à des promotions professionnelles ou, plus fondamentalement, changer de vie pour se trouver plus proche de ses principes. On peut alors se sentir faire partie d’un ensemble plus grand et entrevoir la nature d’un « moi relié et non plus en extériorité », un « soi (...)

 
 

De l’espoir en l’inquiétude

Pendant des années, disons le premier tiers de ma vie, je n’ai été animé que par l’espoir que nous parviendrions à trouver un autre futur que celui qu’impose le capitalisme. Le spectre du totalitarisme soviétique n’était plus, une alternative allait surgir. Par mes modestes engagements, par l’émergence de nouvelles formes de luttes, par ma confiance en l’humanité, un autre futur pouvait surgir. L’espoir, ce détestable et adorable sentiment me baladait. Maintenant, je suis aussi inquiet. Tout un pays se lève contre une offensive du capitalisme – la « réforme » des retraites – mais nous n’avons pas encore trouvé la force qui nous fera vainqueurs. Je scrute et je lis, mais, malgré les années qui passent, je (...)

 
 

Pas de retraite

Reculer l’âge de la retraite à 64 ans ? Voilà ce qui arrivera : on verra toujours plus de vieux traîner la patte à des tâches ingrates, obligés de trimer pour survivre. On verra des gens lessivés partir avant, avec moins, parce qu’ils n’en pourront plus. Et le pouvoir continuera à pleurnicher ses larmes de saurien sur le chômage des jeunes et des « seniors ». La retraite par points ? Voilà ce qui arrivera : dans quelques années, une nouvelle loi – ou une ordonnance – baissera la valeur des points acquis, modifiant ainsi mécaniquement le montant des pensions. C’est ce qui est arrivé dans les pays ayant appliqué cette régression sociale. Le cœur de cette réforme voulue par Macron n’est pas de rendre le (...)

 
 

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ... | 96

Creative Commons - BY - NC - ND

Tous les textes, images et sons de abordages sont publiés selon les termes de la licence Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification - 3.0 | Initial caps created by briarpress.org, under CC licence.