abordages

Gir

Couché sur les pavés
L’air caresse, le pauvre, il n’y peut rien
Je fais corps avec la pierre, je crois
Ils sont chauds
Passent des pigeons qui m’ignorent
Comme si j’étais une miette inbouffable
Couché sur les pavés
Tout le monde est cramé
Les humains m’ont oublié
Je gis
Les pigeons repassent
Mes viscères en pagaille
À chaud
Questions en faisceaux
Sans plis
Mon cœur est-il un viscère ?

 
 


 
Leo S. Ross
1er juillet 2021

 
 
 
 
 

 
 
Partager sur Twitter  |  Partager sur Facebook
 

Afficher les commentairesMasquer les commentaires


 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Poster un commentaire ?



Votre message



Pour créer des paragraphes laissez simplement des lignes vides.

Creative Commons - BY - NC - ND

Tous les textes, images et sons de abordages sont publiés selon les termes de la licence Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification - 3.0 | Initial caps created by briarpress.org, under CC licence.