abordages

Les pigeons

J’aime les pigeons parisiens. Je les aime et je les admire. Et je filerai une mandale avec plaisir à quiconque soutiendra qu’il les méprise. Ceux qui parlent de rats volants ou se moquent de leur démarche, de leurs pieds, ceux qui voudraient les voir disparaître et les regardent avec peine, allez au diable. Les pigeons parisiens sont beaux. Regardez-les avec attention, et vous verrez. Regardez-les déambuler avec cet air d’avoir tout compris à la ville ; regardez-les se faire la cour et vous prendrez des leçons. Regardez la nonchalance avec laquelle ils s’écartent, doucement, comme si rien ne pouvait leur arriver, quand approche une voiture. Regardez leur courage. Nous qui ne mourrons plus que dans nos lits, comme des machins qui ne savent plus quoi faire, eux s’encastrent dans des voitures avec panache. Trépassent sous des griffes. Ils n’ont pas peur, vivent avec leurs risques et font ce qu’ils ont à faire. Et regardez le soin qu’ils portent à leurs petits. On ne sait pas où ils les élèvent, et pourtant ils le font, et bien. Vrai ça, je ne n’ai jamais vu de bébé pigeon. Et quand ils en ont marre de nos gueules tristes, de nos plaintes et de notre narcissisme, de nos gaz ou de nos bruits de moteur ils s’envolent. Ils montent et là ils deviennent les plus belles créatures qui soient. Et nous ressemblons à des tas de chairs mal finies, avec nos oreilles plissées et nos poils épars. Et je les regarde s’élever au dessus de ma ville, voler au dessus des toits, des immeubles et des tours, et je les envie. Alors, vraiment, faut pas les faire chier, les pigeons parisiens.


 
Leo S. Ross
30 avril 2020

 
 
 
 
 

 
 
Partager sur Twitter  |  Partager sur Facebook
 

Afficher les commentairesMasquer les commentaires


 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Poster un commentaire ?



Votre message



Pour créer des paragraphes laissez simplement des lignes vides.

Creative Commons - BY - NC - ND

Tous les textes, images et sons de abordages sont publiés selon les termes de la licence Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification - 3.0 | Initial caps created by briarpress.org, under CC licence.